Corée du Sud (suite)

Andong (안동)

C’est parti pour la visite du pays hors de la capitale. Et avant de prendre le train, il faut passer par le métro où les parisiens pourront comparer la propreté de celui-ci au leur.

DSC_0325

Par la fenêtre du train, je vois avec étonnement que le pays est très très vert, les habitations délaissant les collines, le pays est couvert de foret. (65% du territoire selon wikipedia)

DSC_0327

Arrivée à Andong où une fête se prépare, mais je vais  malheureusement la louper à un jour près.

DSC_0340

Il y a un quartier avec plein de tags

DSC_0347

DSC_0354

Le soir je prends le bus pour voir le pont Woryeonggyo, sans savoir si j’aurais un bus au retour (parce que pas le choix et c’est toujours plus drôle comme ça)

DSC_0384

DSC_0438

DSC_0447

Ça valait le coup d’attendre la nuit pour voir ça. Et puis j’ai réussi à choper le dernier bus grâce à un petit vieux qui m’a aidé sans même parler anglais.
Je ne sais plus le nom du plat ci dessous. J’ai gouté à la gnôle locale, l’eau était servie dans des boites en plastique stockée dans un frigo.

DSC_0458

(pas sûr du nom) Jjajangmyeon 짜장면 ?

Le village Hahoe

Près de Andong, se trouve le village traditionnel de Hahoe qui a conservé son architecture du XVIe siècle (période Joseon)

DSC_0487

DSC_0533

DSC_0539

DSC_0545

DSC_0549

DSC_0596

Gyeongju (경주)

Je continue ma route en direction du sud-est, pour arriver à Gyeongju. Gyeongju est l’ancienne capitale du royaume de Silla, l’un des 3 royaumes antiques dans la péninsule coréenne et qui l’unifiera par la conquête des deux autres royaumes: Koguryŏ et Baekje.
Tiens, tant qu’on y est voici un petit résumé de l’histoire:

Comme je le disais, au cours du premier millénaire (-57; 686), la péninsule coréenne abrite 3 royaumes en lutte de pouvoir:
– Koguryo au nord (et accessoirement le plus grand)
– Baekje au sud-ouest
– Silla au sud-est
(on peut ajouter aussi au début la confédération de Gaya au sud qui se fera absorbée par Silla)

Après il faut comprendre que l’histoire coréenne est liée de près à ce qui se passe chez leurs voisins chinois. La Chine, en route vers l’unification, est elle-même découpée en plusieurs royaumes en guerre. Koguryo en profitera pour s’étendre au nord et Silla et Baekje s’allieront avec des royaumes chinois (et aussi japonais) pour contrer Koguryo menaçant.
Après avoir conquis du territoire à Koguryo, c’est parti pour une petite trahison de bon aloi, et Silla pique un morceau de territoire à Baekje, ce qui lui offre un accès à la mer jaune et donc à la Chine.
En Chine justement, le pays est unifié sous la dynastie des Sui vers 581. Ceux-ci vont vouloir s’étendre du coté de Koguryo. Ça va tellement pas marcher que la dynastie périclite et est remplacée par celle de Tang en 618. Les Tang vont aussi essuyer des échecs diplomatiques et militaires face à Koguryo.
En 643 Baekje attaque Silla, qui va faire une alliance avec les Tang oppportunistes.
Baekje vaincue, les deux armées attaquent naturellement Koguryo qui sera conquis en 668. Et comme les Tang ne respectent pas les termes de l’accord en voulant annexer ce territoire, Silla se retournent contre eux et les boutent hors de la péninsule en 676.

Le royaume de Silla sera ainsi le seul royaume en Corée jusqu’en 918.
Le royaume de Goryeo (d’où vient le mot « Corée ») lui succèdera jusqu’en 1392
Ensuite vient la dynastie Joseon, dont j’ai déjà parlé, de 1392 à 1910

Tout cela pour dire que je suis à Gyeongju.

Je commence la visite un matin calme (en même temps, « le pays du matin calme » c’est un peu le surnom de la Corée) par une marche en foret dans la brume pour aller jusqu’à la grotte de Seokguram. Plutôt qu’une grotte, c’est plutôt un temple, une grosse alcôve creusée dans la roche où trône une sculpture de Bouddha de 3.5m assis sur un lotus entourée d’une quinzaine d’autres personnages. (photos interdites, à toi d’imaginer la scène)

DSC_0609

DSC_0618

다람쥐 (daramji) – écureuil

C’est marrant les traductions. Si 다람쥐 = écureuil, Google image ne t’afficheras pas les mêmes (écureuils roux pour les français, écureuils rayés en coréen)

Tiens un petit jeu sur le cri des animaux en version coréenne:
à quel animal correspond ces cris? (réponse à la fin)
1 – yaeung yaeung
2 – mèh
3 – mangue mangue
4 – coule coule
5 – kokiyo

DSC_0624

A 4 km de là se trouve le temple de Bulguksa. Construit de 751 à 774, il est considéré comme un chef d’œuvre de l’art bouddhique de l’age d’or de Silla. (je répète seulement, j’y connais rien en art bouddhique)

DSC_0628

DSC_0632

DSC_0641

DSC_0644

DSC_0659

DSC_0667

Après cette balade fort sympathique, il est temps de manger. Je commande un plat et à ma grande surprise on m’amène une douzaine de petits plats (des trucs bons, des trucs qui piquent, mais surtout des trucs que je ne saurais jamais ce que c’est)

DSC_0672

dolsot bibimbap

Une petite visite au musée national de Gyeongju dans l’aprem, mais je n’apprendrais finalement pas grand chose. (Et j’ai jamais vu une page wikipedia aussi creuse)

DSC_0694

DSC_0723

Le soir, sans doute fatigué, j’ai encore réussi à me faire surprendre:
Une sauce rouge en Corée n’est certainement pas de la sauce tomate!

DSC_0734

Retour à l’auberge, et comme d’habitude, j’ai acheté deux trois bricoles à gouter dans une supérette, donc des Pringles goût « consommé » (va savoir ce qu’il entendent par ça)

DSC_0735

et une boisson que tu achète dans une sorte de poche et que tu vide dans des grands verres en plastique pré-remplis de glaçons (oui c’est vendu en magasin comme ça)

DSC_0739

DSC_0741

Une auberge super sympa avec que des coréens (et des coréennes), ce qui change des auberges de jeunesse remplis d’étrangers.
Une petite anecdote: J’y ai découvert un jeu de carte coréen que je n’ai pas bien compris sur le moment et quand, plus tard, j’ai voulu qu’on me l’explique dans un bar, j’ai eu un petit problème avec la police. C’est un jeu où l’on joue habituellement de l’argent ce qui est interdit dans les bars. Mais ça s’est bien fini. (sauf que je ne connais toujours pas les règles)

DSC_0747

Ça c’est une libellule. Ouais, nan c’est tout.
Ci-dessous des tumulus, il y en a plein dans le centre ville

DSC_0750

DSC_0752

DSC_0759

une rue au hasard

Le Palais Donggung et l’étang Wolji (Anapji)

DSC_0783

DSC_0800

DSC_0837

Collines, tumulus et Cheomseongdae

La tour en pierre, un peu à droite, c’est ça Cheomseongdae. Il s’agit d’un observatoire astronomique, le plus vieux subsistant en Asie et il fait parti des trésor nationaux coréens. C’est même précisément le trésor national n°31, car en Corée du Sud, le gouvernement a créé une liste de ces trésors nationaux (il y en avait 116 à sa création en 1965, maintenant il yen a plus de 300)

Busan (부산)

Busan, situé sur la cote au sud-est du pays, est la deuxième ville du pays (3.7 millions d’habitants). On y trouve le festival international du film de Busan qui est peut-être le plus important d’Asie. Mais on s’en fout, je serais parti quand il commencera.

DSC_0843

Des arbres dans les maisons, une ville au milieu des arbres.

DSC_0849

DSC_0881

DSC_0885

ça doit être pour ça que j’en ai pas vu

Ballade sur la plage de Haeundae. J’y vois des engins de terrassement, mais je ne comprendrais pourquoi que le lendemain.

DSC_0886

DSC_0891

DSC_0892

Il y avait beaucoup de vent et j’étais amusé de voir les gens se prendre en photo en lançant du sable ou courir après des affaires qui s’envolent. Là encore je comprendrais le lendemain

DSC_0896

DSC_0898

DSC_0908

DSC_0923

DSC_0944

Dédicace à Mamie, une sculpture faite de bouchons en plastique

DSC_0957

« L’éléphant rose » de maman ;)

DSC_0966

DSC_0973

dans la chambre d’hôtel, il faut enlever ses chaussures à l’entrée

Le matin à l’hôtel, alors que je déjeunais devant la télé, je découvrais les images du typhon Chaba et c’est en m’amusant à déchiffrer l’écriture que j’ai compris que c’était à Busan et que j’étais en plein dedans.

 

Je vous laisse les infos en coréen telles que je les ai vues. Plusieurs images concernent la plage de Haeundae où je me baladais quelques heures avant. Le Typhon avait sans doute été annoncé mais je n’étais pas au courant. En voyant ça, j’ai été faire mon sac et je suis parti prendre un train pour Séoul

DSC_0976

Mon hôtel était relativement loin de la mer et j’ai pu aller à la gare sans problème. Par contre le train lui a quelques soucis. Arrivé 1h en retard, il roule 1h puis s’arrête 1h. Il y a un message au micro (que en coréen) qui dit que la voie est coupée et que le train va devoir retourner à Busan… Retour au typhon donc! Enfin, a part les branches cassées partout il fait maintenant un grand ciel bleu, mais je me dépêche quand même de trouver un bus pour Séoul. Il y a 3 gares de bus à Busan et pour Séoul c’est pile de l’autre coté de la ville. Au final j’arrive à Séoul à 23h au lieu de midi, mais tout va bien.

DSC_0977

Suwon

Pour mes derniers jours à Séoul, j’en profit pour aller visiter la forteresse de Suwon à une trentaine de kilomètre de Séoul.

DSC_0981

DSC_0983

DSC_0988

DSC_0992

DSC_1014

DSC_1038

DSC_1054

DSC_1057

DSC_2006

Dernier jour à Séoul

Le séjour se termine par une petite balade près de la rivière aménagée Cheongyecheon

DSC_2040

DSC_2045

DSC_2057

DSC_2065

l’affichage pratique dans le métro

DSC_2073

Prêt pour le retour

Voilà ces deux semaines coréennes terminées. Si comme je l’imaginais, les villes sont très urbanisées (si tant est que ce pléonasme ait un sens), j’ai découvert que le pays était très vert. La bouffe était bien sûr très épicée, je m’y attendais mais je me suis quand même fait avoir. Et quand tu cherches à te rafraichir la bouche en croquant des oignons, c’est que ça pique pas mal. Après je ne me suis pas non plus risqué à manger des poulpes crus et vivants… (je vous laisse chercher les vidéos vous-même, âmes sensibles: attention!). Au cours de mes autres voyages, les coréens que j’ai rencontrés étaient toujours très sympas, désormais je ne peux que confirmer cette impression et l’étendre au pays entier.  J’en ai aussi beaucoup appris sur la culture et l’histoire coréenne, mais j’ai déjà oublié beaucoup de chose.
Un chouette pays à découvrir donc, même si choisir un itinéraire n’était pas une chose facile, faute de grand lieux mondialement connus.

@+

 

Réponses sur les cris des animaux

1 – yaeung yaeung –> le chat
2 – mèh  –> la vache
3 – mangue mangue  –> le chien
4 – coule coule  –> le cochon
5 – kokiyo  –> le coq

Publicités
Catégories : Corée du sud | Poster un commentaire

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.