De Hella à Skógar

Je savais qu’il allait pleuvoir hier soir, mais pluie+vent = caca, surtout quand tu dors en tente. Le bon coté, c’est que je peux dire que ma tente tient bien le vent.

Au matin j’ai couru jusqu’à ma voiture pour la rapprocher le plus possible de la tente, que j’ai démontée sous la flotte puis jeté en boule dans la voiture.

J’avais deux idées en tête pour aujourd’hui avant d’aller à un concert gratuit. A cause du temps de chien, j’ai du annulé, et le concert a été renvoyé à Reykjavik, tant pis j’irais pas. En attendant, j’ai sympathisé avec 2 cyclistes, bloqués par la pluie, et nous sommes allé faire un petit tour voir des cascades

Sur la route au sud de l’Eyjafjallajökull, le vent soulève les cendres et il pleut de la boue.

Les cendres soulevées par le vent obscurcissent l’air.

Ensuite je suis allé à Seljalandsfoss, c’est là où il devait y avoir le concert, mais de tout façon là j’y allais pour sa belle cascade où l’on peut marcher derrière.

Après avoir longuement réfléchi, je suis parti vers Skógar.
Cette fois, on voit bien la chute, Skogafoss, et d’assez loin en plus.

Je reste dormir ici, l’hotel est une ancienne école, et je dors dans un gymnase. Je n’ai jamais eu de chambre aussi grande avant :-)

Advertisements
Catégories : Islande | Étiquettes : , , | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :