Vatnajökull & Jökulsárlón

Aujourd’hui, alors qu’on nous avait prédit du beau temps, il pleut un peu et les nuages sont très bas. J’ai un peu peur que la marche sur le glacier soit annulé, mais non, c’est juste un peu dommage que le ciel ne soit pas dégagé pour que l’on puisse voir au loin.

Mais ça n’a rien enlevé à la beauté du site. Le Vatnajökull est le plus grand glacier d’Europe, il est grand comme la Corse et fait jusqu’à 600m d’épaisseur. En 4h, je n’ai donc vu qu’un tout petit bout. Nous avons marché sur la langue de glacier « Svínafellsjökull » près de Skaftafell.

Le guide nous a montré la différence entre les points d’accès au glacier aujourd’hui et d’il y a à peine quelques années. Observer ainsi les conséquences du réchauffement climatique, ça fait peur.

Après nous avoir expliquer comment monter, descendre et longer une pente avec des crampons, on est parti à 6 découvrir un univers étrange. Il y a eu quelques passage un peu dangereux au dessus des crevasses où sur les crêtes et de temps en temps, le guide creuser des marches pour nous faciliter le boulot.

Un fois revenus à « terre », on a appris que nous étions sur une scène de tournage de Batman Begins, pour ceux qui l’ont vu, le village soit disant dans l’Himalaya, était ici. D’ailleurs le guide a dit être enragé, car il ont foutu un beau bordel sur le site.

Après avoir casser la croute au camping de Skaftafel, je suis parti faire une balade digestive vers Svartifoss. Il y a d’abord sur la route Hundafoss (la cascade des chiens), une petite cascade en débit mais assez haute. Le chemin change un peu de d’habitude car on est entouré d’arbustes, ce qui est plutôt rare ici. On arrive plus loin à Svartifoss (la cascade noire) où l’on peut voir des orgues basaltiques si géométrique qu’on pourrait se demander si c’est vraiment naturel.

Je reprends ensuite la route vers l’Est pour voir Jökulsárlón, le lac dans lequel plonge le glacier et se disloque en iceberg. Pas mal de film ont été tourné ici aussi (James Bond, Lara Croft…). Mais je fais d’abord un arrêt à un autre lac du même genre, plus petit mais moins fréquenté et plus proche du glacier.

A Jökulsárlón, j’ai pu voir en plus de icebergs évidemment, plusieurs vols d’oies sauvages. Elles se font bien remarquer, alors que le silence règne et que l’on entend seulement la glace craquer et des morceaux tomber dans l’eau au loin, elles arrivent en survolant le site en V tout en caquetant (je ne connais pas le mot pour les oies).
Je me suis attardé un peu, car je suis tombé sur un couple de Hollandais avec qui j’avais voyagé hier. Et tant mieux, car on a pu voir deux phoques nager près des icebergs. Dans la série « 1ère fois que », je peux ajouter avoir vu phoque en liberté.

Advertisements
Catégories : Islande | Étiquettes : , , , , , , | Un commentaire

Navigation des articles

Une réflexion sur “Vatnajökull & Jökulsárlón

  1. j'ai la souris en main et j'ai moi-même regardé tes dernières photos sur le nouvel ordi de ton père (portable).je ne savais pas que tu te préparais pour les JO d'hiver.Le spectacle a l'air magnifique,on se croirait au cinéma,ne te blesse pas pendant le tournage,tu as encore deux semaines à bourlinguer.(maman)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :