Iguaçu

Me voici arrivé dans l’un des lieux les plus touristiques d’Amérique du sud, un site très proche du Paraguay et sur la frontière entre le Brésil et l’Argentine: les chutes d’Iguaçu (Iguazu en espagnol)

Comme mon hotel est à Foz do Iguaçu, c’est à dire au Brésil, je commence par les chutes de ce coté.

Après avoir pris un bus depuis l’entrée du parc et un petite marche à travers une forêt très dense (la jungle en fait) où je croise des petites bébêtes:

voici mon premier regard sur les chutes.

Frissons et sourire béat. C’est incroyable, spectaculaire, le mot magnifique a du être inventé pour ça!

Je prends le sentier qui me rapproche de plus en plus des chutes

pour arriver juste au pied

de là, un pont permet de voir la chute sous tous ses angles

Il s’agit d’un ensemble de chutes et de l’eau jaillit de partout sous forme de cascade

un véritable trésor!

Faites-moi penser en rentrant à jeter une pièce à Blangy ;-)

En haut ça donne ça: l’eau est calme et on voit juste de la fumée qui monte

Retour en ville pour une bonne bouffe
Je suis allé dans une churrascaria, là où des bonhommes se promènent sans cesse avec de la barbac pour te servir non stop.
Seb, Sandrine, c’est exactement comme là où vous m’avez emmené, sauf qu’ici y’a pas le carton vert et rouge, impossible de dire stop ;-)

Autre truc qui m’a fait tiquer c’est les feux rouges. Le voyant qui descend pour annoncer que c’est bientôt vert, je trouve que ça fait F1. Ayrton Senna était brésilien après tout.

Le soir à l’hôtel, j’ai eu droit à la compagnie de plusieurs geckos au plafond. Je ne sais pas pourquoi, mais j’adore ces bestioles.

Le lendemain, j’aurais bien voulu aller coté argentin, mais il n’y’a pas de tour depuis l’hôtel faute de monde, donc obliger d’attendre 1 jour de plus. (mais bon, ça va, là aussi y’a une piscine…)

Puerto Iguazu: la ville de coté argentin des chutes.
Avec sans oublié ce petit détail qui fait tout: il y un heure de décalage avec le Brésil

Je commence par suivre les conseils du guide et prendre le petit train pour aller en haut des chutes. Erreur, on est tombé pendant la période de pointe et 1h de perdue à attendre.

Ensuite il faut encore 15mn à marcher sur une passerelle au dessus de la rivière

Rien que ça c’est une jolie balade, en plus il fait un temps parfait.
On voit le courant de plus en plus fort.

Ah on se rapproche. Je sais pas si l’expression « il n’y a pas de fumée sans feu » a vraiment un sens ici…

Y’a comme un trou…

Ah ouais!!! 6 millions de litre à la seconde, ça en fait de l’eau!

Evidement on est « un peu » éclaboussé

D’autres rencontres sur le chemin du retour

Je me suis amusé à prendre les papillons en photo alors qu’ils voltigeaient le long du train. C’est vachement plus dur que quand ils sont posé tranquillement sur une fleur. (y’en a d’autres sur mon picasa)

D’autres chutes ici et là:

Puis petit tour en bateau

pour voir les chutes d’en bas

et de très près (enfin « voir », il était pratiquement impossible de garder les yeux ouverts sous une telle douche)

Tiens un photo des coatis

Tout comme pour ce varan ( que j’appellerais Sylvie), il est temps que je parte. Dommage d’avoir si peu de temps, mais il me faut encore passer la douane et rentrer à Foz pour prendre mon bus.

Advertisements
Catégories : Argentine, Brésil | 5 Commentaires

Navigation des articles

5 réflexions sur “Iguaçu

  1. Sébastien V.

    Superbes les chutes. J’aime particulièrement la photo avec l’îlot d’arbres en plein milieu des chutes.

    Dans le resto avec viande à volonté, tu as pu tester combien de morceaux? Ici, tu t’étais arrêté à 9-10, je crois…

  2. JMB

    « Hirson, sa cascade, ses étangs. » Tout cela a du de rappeler notre belle Thiérache …?

  3. Seb: j’ai du manger à peu près autant de kilo, mais ils me servait 2, 3 part à chaque fois, donc moins de types de viande. (sérieux je me demande combien de vaches ils dézinguent chaque soir….)
    Papa: il fait juste un poil plus chaud, y’a à peine plus de touriste et le chant des oiseaux est une peu plus exotique, mais sinon c’est bien vert et dès qu’on se balade on est trempé jusqu’aux os, comme à la maison :-)

  4. marga

    SUPERBE !!!!!!

  5. Seb & Ludi

    Ah, les photos que j’attendais tout particulièrement !! En un mot: somptueux !!!! ça donne vraiment envie d’aller les voir.

    Et en passant Fab, à ton retour tu pourras te lancer dans une carrière humoristique, t’as le potentiel^^
    Payez-vous les meilleures blague de Fabien Verhulst:
    – Serge… Lamaaaaaa !!!
    – Sylvie… Varaaaaaan !!!

    *Roulement de tambour*

    Polompom Psshhh !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :