El Calafate – El Chalten

Salut à tous.
Désolé pour le manque de nouvelles ces derniers temps, mais j’étais concentré à découvrir le vin argentin ;-)

Pour quitter Ushuaïa et aller à El Calafate, j’ai fait un petite entorse à la règle que je me suis imposée: celle de voyager uniquement en bus pour bien ressentir les distances du continent. Mais comme quitter Ushuaïa par la route implique un passage par le Chili, et donc 4 nouveaux tampons sur mon passeport, où j’aimerai garder de la place, j’ai préféré prendre l’avion pour cette fois.

El Calafate c’est toujours la Patagonie, et si le nom ne vous dit rien, mais celui de Perito Moreno peut-être davantage.
Perito Moreno est à la base le nom, ou plutôt le surnom de l’explorateur argentin Francisco Moreno (perito voulant dire l’expert) Il a exploré les Andes et a défini précisément les frontières avec le Chili, en récompense il recevra des terres en Patagonie qu’il donnera afin de créer le premier parc national argentin.
De nos jours le nom est surtout connu pour le célèbre glacier (que l’explorateur n’aura jamais vu)

On en a tous vu des photos, mais là, de le voir de près c’est sacrément impressionnant. Déjà c’est immense. A l’heure actuelle c’est l’un des rares glaciers au monde à ne pas reculer. Et puis ça craque de partout, parfois on semble entendre comme un coup de fusil, dans d’autre le bruit d’un arbre qu’on abat.

Et puis de temps à autre c’est sur le devant que la falaise glacée se fissure laissant tombé un bloc dans l’eau. De loin on dirait des petits blocs, puis vient un son  bruyant au contact de l’eau. C’est massif!

Chose que j’ignorais et que j’ai pu voir de mes yeux, la bloc qui se séparent ne sont pas toujours ceux en hauteur de la falaise exposé au soleil et au vent. Sous la surface de l’eau, des blocs se détachent et surgissent du fond du lac.

Aprés un long moment à scruter cette falaise et à tenter de deviner où se produira la prochaine chute, nous avons pris le bateau pour traverser le lac afin d’aller marcher sur la bête.

Je n’ai pas pu m’empêcher de gouter à la glace et à l’eau qui ruissellait. Mais plus sympa encore, à la fin de la balade nous avons pu boire un petit whisky avec de la glace pris directement sur le glacier (oui pour une fois j’ai mis des glaçons)

Je suis ensuite parti pour faire quelques balades autour de El Chalten.
En arrivant, j’ai de la chance, aujourd’hui on peut voir le sommet du mont Fitz Roy.

Chose étrange, le bus s’arrete au centre d’information avant de nous déposer au terminal (on nous dit ici de venir leur signaler si on croise des pumas en rando, rassurant…). Je comprendrais un peu plus tard que cette ville est nouvelle (genre elle n’a que 20ans) et que dans les rues on ne voit que des routards arrivant avec les gros sac à dos, ou de gens qui rentrent de trekking. Une ville purement touristique donc, mais pas comme celles avec des tours organisés pour bus de chinois ou d’américains. Nan, là c’est agréable, que des voyageurs solos ou en petits groupes pour crapahuter dans les montagnes. J’ai bien.

Et les balades sont bien sympas aussi

Aprés 3h de marche quasiment seul, je commence à voir plus de gens. Le rythme s’est ralenti et pour cause la dernière heure avant d’accéder au lac est une heure de grimpette infernale

La veille j’ai rencontré une québécoise qui m’a raconté y être allée, et qu’une fois redescendue elle s’est aperçu qu’elle avait oublié son portable en haut… Heureusement elle a demandé à des gens qui montaient de le lui ramener plus tard.
Dans endroit touristique certes, mais sans voleur pour autant.
En écoutant son histoire je ne comprenais quand même pas pourquoi elle n’y est pas retournée elle-même, sur place j’ai vite compris.

Mais la vue valait bien l’effort!

Après avoir englouti un sandwich et bien admiré le lac, il fallait à présent redescendre. pfff.

La montée m’a tué les muscles, la descente aura mes articulations. Et une fois en bas avec un mal aux genoux du diable, je souffle en me disant « enfin fini! » Attends voir… euh non, pas tout à fait, il reste les 3h de marche pour rentrer. Ouch!

Pour la suite, j’ai du revoir mon plan à cause de mon timing et des transports. Je ne remonterai pas la coté pacifique coté chilien mais remonterai en bus par l’Argentine.

A+

Advertisements
Catégories : Argentine | 20 Commentaires

Navigation des articles

20 réflexions sur “El Calafate – El Chalten

  1. bastien

    Coucou fabien un pit bonjour de france, je viens reve avec toi….tu doit en prendre plein les yeux yohooo…. magnifique….. j espere que pour toi tout se passe bien …. la ptite famille se porte bien , et attende avec impatience. Le pere noel … surtout sacha ….. amitiee lolo bastien

    • Bonjour à la famille aussi! Oui, j’en prends plein les yeux. Visiter un continent entier n’est pas de tout repos et je ne vais pas pouvoir passer les fêtes en famille (mon premier faux bond à la Thiérache…), mais avec ce que je découvre, je n’ai pas le temps de regretter la Thiérache :-)

  2. Francoise

    Ah il était temps …tu ne nous a jamais laissés aussi longtemps sans nouvelles ! On s impatientait .Mais on comprend après toutes ses grimpettes … Encore une fois t’es photos sont magnifiques .Tu vas faire un envieux avec ton whisky ! Allez à +

  3. marga

    un peu de fraicheur sur tes photos!! les premières en 3 mois…
    ms toi, toujours en T-shirt ??
    perso,j’ suis pas wisky…ms là, ca donne envie!
    (Frédo bave par contre..!)

    • en T shirt oui, et après la grimpette j’étais même en sueur! Ben déjà, je voyage sans pull, et je pense vous envoyer dans le prochain colis ma polaire, elle est assez inutile maintenant.
      Le whisky était bas de gamme et était là pour accompagner les glaçons

  4. valentine

    coucou tonton!
    est ce que tu as vu des esquimaux ?
    ca fait mal quand la glace tombe?
    et tes photos sont superbes belles et bien prises!

    • Salut Valou.
      Non pas d’esquimaux. Ici je suis au sud, eux ils vivent près du pôle nord, un peu comme une certaine personne qui a une grande barbe et une hotte sur le dos ;-)*
      Quand la glace tombe, il vaut mieux ne pas être en dessous. Et avec les vagues que ça fait, il est interdit de s’approcher de près.

  5. Céline L.

    Déjà merci pour les cartes postales :)
    Et surtout ce lac à l air splendide !
    Woaaa Woaaa Woaaa
    c’est peut-être parce qu’on était en

    Bises

    manque de photo ;)

  6. Sébastien V.

    Les guides auraient pu faire un effort sur le whisky pour faire honneur aux glaçons. Si je vais là-bas, je sais quoi emporter!

    Et sinon, quand j’ai lu « mais remonterai en bus par l’Argentine », ça m’a fait penser à « j’arrive à pied par la Chine ». C’est grave docteur? ;-)

  7. Marina

    Comme c’est beau !!!!! Toujours avec ton D90 ? Il est pas tombé à l’eau :) ?
    Hâte de voir la suite de tes aventures !
    Bisous

  8. JMB

    Les paysages font rêver et donnent envie de voyager.
    Mais tous ces Km et tous ces glaçons pour un si petit whisky… je reste ici pour les fêtes !

    Tes multiples trajets en Bus, il n’y a pas de trains ?
    (tu as pourtant visité un cimetière, il sont tous morts…)

  9. Non il n’y a pas de trains, seulement quelques « trains de banlieue » autour de Buenos Aires. Les compagnies de bus et pétrolières sont très puissantes et corrompent les politiciens pour empêcher la création de voies ferrées. Les Argentins aimeraient pourtant bien avoir le train et il serait plutôt facile de faire passer le train à travers l’immensité des paysages deserts

  10. Weisensel Marie

    Juste époustouflant, y’a des photos qui deviendront sûrement des peintures…

    • Ahah, c’est clair que le paysage est une oeuvre d’art, mais je n’ai vu personne randonner avec un chevalet ;-)
      Serais-tu intéressée par une photo en particulier pour l’une de tes peintures? je peux t’envoyer l’originale si tu veux.

  11. Salut fabien un coucou de leschelle tu faits des photos magnifique nous parlons et pensons bien à toi bisous pierre patou

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :