vers Cebu

Coucou !

Je me suis décidé. Je vais aller sur l’île de Bohol.
Avec 7107 îles aux Philippines, ça n’a pas été simple de choisir. Le gros problème réside surtout au niveau du transport.
L’avion, je reste sur mon idée de l’éviter au max, en plus ici les compagnies sont en général blacklistées par les aéroports européens (au passage je viens de lire qu’un avion de Malaysian Airlines de Kuala Lumpur à Pékin avait disparu. Mon prochain avion est vers Kuala Lumpur, le suivant est avec Malaysian et celui d’après est pour la Chine…)
Donc bateau. Mais y’a rien de direct et les horaires sont impossibles à trouver, de toutes façons ils ne sont jamais respetés.
Je vais tant qu’à faire essayer d’éviter les îles du sud, Mindanao et Sulu, qui sont en proie à des mouvements séparatistes et des enlèvements contre rançon ont déjà eu lieu. (je pense que certains d’entre vous serez peut-être prêts à les payer pour qu’ils me gardent, du coup j’évite)

Les infos que j’ai eu étaient donc de prendre un jeepney pour Pilar. Le jeepney est un peu comme les songthaews en Thaïlande, ça a la tête d’une jeep et l’arriere est long de 3 ou 4m avec 2 bancs. J’ai compté dans le mien 18 adultes et 8enfants, plus 3 (ou 4) personnes accroché à l’arrière et j’en ai vu au moins 2 grimper sur le toit. La dessus tu rajoutes les bagages de ces gens là, avec mon gros sac à dos je faisais parti des plus chargé soit, mais y’avait pire, genre l’espece de tonneau de poissons fraîchement péchés…

A Pilar je devais prendre le bateau exprès de midi pour Masbate afin d’y choper le ferry 6h du soir et qui arrive le matin à Cebu où je pouvais enfin avoir un autre bateau pour Bohol.

Ouais ok c’est noté.

Sauf que à Masbate, ben en fait non y’a pas de ferry à 6h du soir… j’ai eu différentes explications: le bateau n’est que 4 fois par semaine (2 aller et 2 retour), il est en panne ou encore il n’a jamais existé.
Bon ben je crois que je suis coincé ici pour aujourd’hui.
Cette île est pas vraiment touristique, elle est très pauvre et le Lonely Planet dit d’elle qu’elle a autant de chance de savoir ce qu’il se passe à la capitale que les bateaux de partir à l’heure (youpi)
Etant au port, je vais voir au bâtiment dont le nom semble indiquer service portuaire. Là on me prie gentiment de dégager parceque c’est fermé. Dans la rue des dizaines d’enfants viennent m’accueillir d’un « Give me money ».
Ouh! je crois que cette île va vite me gonfler.

Je trouve enfin un comptoir ouvert, c’est une compagnie de bus. Pour aller à Cebu (Bohol, on verra après) je vais donc prendre un bus le lendemain matin pour aller sur un autre port de l’île (Masbate est le nom de l’île et aussi de sa plus grosse ville) pour prendre un ferry pour Cebu.
Le bus part à 8h et je dois y être à 7h30. Le lendemain matin je prend donc ce bus de 8h. Enfin là on me dit que c’est 8h30 en fait, donc on est parti à 9h, normal quoi! A peine parti le bus s’arrete pour faire le plein. (P****! 1h30 a attendre avec le moteur qui tourne, tu pouvais pas y penser avant espèce de troud****)
En plus dans le bus c’est 5places en largeur sans être plus large pour autant. L’épaule droite contre la fenêtre, mon autre épaule arrive au milieu du siège d’à coté…
Puis je découvre que le ferry ne va pas à Cebu ville, mais au nord de l’ile de Cebu et que là je reprends le bus. Du coup je n’arrive pas au port comme je le pensais (et qui est sur mon plan) mais au terminal de bus au nord de la ville (et dont je n’ai aucune idée du comment aller au centre…)
Doit y avoir moins de 500km entre Donsol et Bohol, ici ça veut dire 3 jours (et encore je suis pas encore arrivé)
Heureusement que j’ai quelques jours de marge pour retourner à Manille et prendre l’avion.

Bon ça c’est galère sur le papier.
Maintenant je vous met quelques photos pour illustrer le dicton: « l’important n’est pas la destination mais le voyage »

les gens font sécher le riz directement sur la route

Ici aussi le soleil se cache

le plus bel arret pipi dont je me souvienne

enfants jouant sur un tronc

 

petite plage anonyme

C’est ça que j’aime aux Philippines. Ici tu n’a pas besoin d’aller dans des endroits spécifiques et célèbres, tout partout tu trouve un coin de paradis.

sur le ferry

une des 7000 îles

une autre

pécheur

bateau typique des philippines

un truc mitraille la surface!

Ce sont des poissons volants

Il y avait plein de poissons volants et ça m’a occupé pendant les 5h de traversée. Tu ne sais pas quand et où il y en aura qui sauteront et c’est dur à prendre en photo.

en zoomant à fond

Décolage

.

on dirait un avion minuscule

Certains; comme sur les premières photos étaient tout petits et nageaient en groupe et planaient sur de courtes distance. D’autre par contre un peu plus grand étaient seuls et planaient sur plusieurs dizaines de mètres.

Je vais resté une journée à Cébu, c’est une grosse ville et je vais sans doute pouvoir me renseigner pour Bohol et pour trouver la meilleur façon de rejoindre Manille. De plus c’est ici (enfin sur la petite ile de Mactan) que Fernão de Magalhães (Magellan) a été tué par le chef d’une tribu locale, Lapu-Lapu, le 27 avril 1521.

Un quart de siècle après Colomb, Magellan est parti avec 5 navires. Il contourna l’Amérique par le sud au détroit qui porte son nom, et que je vous ai déjà présenté, c’est lui aussi qui nomma l’océan « Pacifique ».
Arrivé aux Philippines, en voyant la facilité qu’a son esclave Enrique à discuter avec les locaux, il comprendra que celui-ci a effectué le tour du monde. Magellan mourra peu après. Sur ses 5 navires, un seul rejoindra l’Espagne réalisant la toute première circumnavigation de l’histoire (en 3ans)

Voilà il fallait que j’en touche un mot, c’est grâce aux Magellan, Colomb, et autres Marco Polo que j’ai rêvé de ce tour du monde.
Je pense aussi que je dois remercier Orange et la loi française sur le congé sabbatique qui me permettent de le réalisé sans avoir à faire de la lèche auprès d’un roi espagnol.

A plus!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Advertisements
Catégories : Philippines | 10 Commentaires

Navigation des articles

10 réflexions sur “vers Cebu

  1. JMB

    5 heures devant les poissons volants pour 5 secondes devant le « Butanding »
    Il est vrai que pour lui pas besoin de zoomer..

    Trouver ceux qui font « de la lèche » pour faire un tour du monde c’est la question du jour ?
    Trop facile, d’après mes stat 3/4 = 75%

    • Ca n’a rien à voir. Regarder depuis le pont d’un bateau des poissons volants, gros comme des sardines, ou être dans la flotte, avec il faut dire une visibilité moyenne, et se retrouver d’un coup face à face avec la plus grosse espèce de requin au monde…
      En 5h de traversée avec rien à faire, voir des poissons volants ça fait super plaisir. (et puis j’en ai pas vu pendant 5 heures nonplus)
      Mais une journée ( 2 fois 3h) de bateau à la recherche de requin baleine qui se conclue par un face à face sous l’eau de quelques secondes (en fait c’est plus de l’ordre de la minute), ça ça marque à vie.
      Celle qu’on a vu était de taille moyenne nous a dit le guide, environ 8m de long.
      Amuse toi à mettre des trucs par terre sur 8m, des draps par exemple, pour symboliser la bete. Maintenant tu t’allonges à moins de 2m de la gueule et tu l’imagines fonçant sur toi plus vite que tu nages…
      Tu aura un léger aperçu de la trouille et de l’excitation qu’on a ressenti

  2. weisensel bruno

    Les instits à la retraite constatent que tu fais de la géographie et de l « histoire comme ils rêvaient de
    l’enseigner à leurs petits thiérachiens.. Pour l’étude des requins, cela aurait été réservé à certains cas
    un peu « difficiles ».
    Chaque endroit visité semble plus surprenant que le précédent.

    • Vous voulez dire que quand vous dîtes aux élèves de « plancher », en fait vous les imaginez sur la planche façon bateau de pirate?

      et oui en effet chaque endroit révèle une surprise différente. Les jours passent mais ne se ressemblent pas.

  3. marga

    j’avais limite envie de te plaindre en lisant tes mésaventures de trajet !
    ( comme le font nbreux Français ds les bouchons, les gréves de transport, panne…)
    mais qd on voit tes photos….bein…..
    c’est tip top quoi!
    pose ton sac 2 jours et va te baigner !!!
    pourquoi bouger ?
    (à si…le requin….)

  4. JMB

    Cebu et l’ile de Bohol étaient en plein coeur du typhon en novembre dernier.
    « pas besoin d’aller dans un coin spécifique et célèbre » ….
    Je ne pense pas que celui-ci soit redevenu paradisiaque en 4 mois ?

    • Non ici ça va. C’est le nord de Cebu (Malapascua), Leyte et Samar qui ont été vraiment touché. Et puis des typhons, ils en ont tous les ans. Je veux pas minimiser la catastrophe, mais je suppose que les gens en ont l’habitude et que 5mois après la vie a repris son court. Ici d’ailleurs personne n’en parle vraiment, mais ils parlent plus du tremblement de terre qu’ils ont eu avant le typhon (et dont on a pas entendu parlé) et qui a détruit des églises et des ponts (et ça j’ai pu le constater)

  5. Sébastien V.

    Salut Fabien, nous continuons à suivre tes aventures avec toujours autant d’émerveillement!

    Et dire qu’il y a un an, tu étais ici à Houston! Il va certainement y avoir une parade de la Saint Patrick à la sauce « texane » ; je te garde une place pour voir un sosie d’Elvis et des papys en Harley?

    À part ça, j’essaie de déclencher/négocier une mutation à Rio de Janeiro courant 2016. Viendrais-tu pour le carnaval de 2017? (je sais, je m’y prends à l’avance, mais tu es un globe-trotter!)

    À plus!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :