Bohol & Panglao

salle d’attente pour le ferry

La dernière fois j’avais raconté un peu les difficultés des trajets ici, et peut-être est-ce pour cela que l’on trouve dans les salle d’attente pour le bateau des masseurs (aveugles)

Me voici enfin arrivé à Bohol, une île parmi les Visayas.
Et ici on ne parle pas tagalog… Décidément l’Asie me donne bien du mal pour communiquer. Aux Philippines, les gens parlent tous anglais couremment. On m’a dit que c’est parcequ’à l’école, l’anglais est la matière principale, mais ma théorie c’est plutôt à cause du karaoke que l’on trouve dans chaque rue, chaque maison et même sur les bateaux…
Enfin, moi ça l’anglais, j’aime pas, et si le tagalog semble avoir une prononciation plus simple que le Thaï, le Khmer ou le viet, l’apprendre est quasi inutil, vu qu’il y a quasi autant de langue que d’îles ici. Le Tagalog n’est parlé finalement que sur l’île de Luzon, et encore, au sud ils parlaient le Bicol, dans le visaya c’est le Cebuano voir un mix qu’ils appele « Visayol » alors que moi j’en était rsté au « Taglish » (mi tagalog mi english)

du Tang !!!

Je m’interromps moi-même et j’utilise comme transition le tang, car oui j’ai trouvé du Tang ici !!

Mais bon, je ne fais pas que chercher les vieilles boissons qu’on ne trouve plus en France, mais je continue de gouter les plats locaux, même si je trouve ça moi exitant aux Philippines qu’ailleur.

sisig

On trouve toujours beaucoup de poulet, de porc mais surtout du poisson et des calmars. Sur la photo c’est du sisig, c’est du porc (et je crois avoir lu des oreilles de porc) mais j’ai aussi vu des intestins de poulet en brochettes (beurk).

Bohol est une île connu par les touristes pour ses « chocolate hills » des collines qui ont une couleur un peu chocolat du à la végétation (et non j’ai pas gouté)

collines dans la brume

Avec un hollandais et une philippine (philippinaise?) on a loué un taxi à la journée, à trois c’était pas trop cher: 2000P au total soit 10€ chacun
Bon quand on est arrivé il y avait beaucoup de monde et surtout de la brume, mais le hollandais m’a demandé de jouer de mon super pouvoir.
Et bam! le temps d’avaler un snack, les toursites étaient parti et la brume avec!

chocolate hills

chocolate hills

 

ruines

Cette dernière photo n’est pas jolie jolie, mais c’est pour montrer l’impact du tremblement de terre de cet automne, il a détruit une partie de la plateforme d’observation.

Dans le village de Loboc, c’est l’église qui a pris cher:

église détruite

Et le truc de malade c’est que pour raser complétement les batiments détruits, les gens n’ont pas de bulldozer mais font tout au burin et au marteau, ça va leur prendre plus de temps qu’à construire…

burin bourrin

rivière à Loboc

cabanes près de la rizière

 

Nous sommes aussi allé à la rencontre des tarsier au sanctuaire de Corella.
Les tarsiers sont des tout petits primates mais pas des singes pour autant.
A ce propos, petit cours de bio.
Je croyais que chez les primates il n’y avait que des singes et l’homme.
En fait, l’homme est bien un singe (on fait partie du groupe des « simiiformes »)
Et le groupe frère à notre « groupe de singe », et bien ce sont les tarsiers.
Un peu plus éloigné dans l’arbre de famille on trouve les lémuriens (à Madagascar) et les loris et c’est tous ensemble qu’on forme les primates.
Au passage, je ne connaissais pas les loris et en me renseignant j’ai découvert que certains étaient vénimeux (des primates vénimeux, dingue non?!)

tarsier

tarsier

guizmo caca !

Ce dernier est mon préféré, il a un oeil crevé après une baston avec un rhinocéros (l’insecte, hein!) et avec la drache qu’il s’est prise, il fait sacrément « badass »

A part ça, ces petites bestiolles grosses comme un poing sont nocturne. Leur yeux sont immense par rapport à leur corps. A titre de comparaison c’est comme si un humain avait des yeux 150 fois plus gros. Ils sont tellement gros qu’il ne tourne pas dans leur orbite et c’est pour ça que le tarsier peut tourner son coup à 180° (c’est chaud!)
Apparement ils ont aussi des tendances suicidaires.

Après Bohol, je suis allé à la plage comme me l’avait suggéré Marga. Je suis allé à Panglao une petite île à coté de Bohol.
C’est bon de ne rien faire à part se baigner.

« chateaux » de sable version philippines

 

 
 

 

 

 

 

 

Publicités
Catégories : Philippines | 6 Commentaires

Navigation des articles

6 réflexions sur “Bohol & Panglao

  1. JMB

    On dirait qu’il y a plus d’oeufs sur les « chocolate hills » que sur l’ile de Pâques…
    Par contre, la nana sur le sable c’est pour les vacances des masseurs aveugles ?

  2. Francoise

    Et tu ne dis pas si tu as testé les massages???

  3. j’ai essayé au Laos, j’ai pas spécialement aimé

  4. Laura

    Cette petite bête est vraiment exotique ! Quoi qu’à Poudlard, ils en ont plein dans les cuisines !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :