Argentine

Mendoza

Le trajet cette fois est super hyper méga long, mais prendre l’avion est définitivement hors de question ( >500€ ). Du coup bus, même si au départ d’El Chalten, j’avais juste un bus pour El Calafate, je comptais sur la chance pour pouvoir trouver une correspondance dans la journée. Je ne savais même pas si le mieux était d’aller via Bariloche ou par Rio Gallegos (tu peux regarder sur une carte pour comprendre que si je me plante, je suis loin de tout). Finalement je passe par Rio Gallegos.

Une photo du bus pour toi Marga:

je suis parti à 7h du mat pour arriver 2 jours plus tard à 14h.
Et pour la bouffe à bord, ben comme le suggère le nom, avec « Marga Taqsa », t’as que ça:

A l’arrivée je me trouve une piaule pour moi seul pour me reposer de ce voyage. J’en profite aussi pour laisser toutes mes fringues et serviettes à la laverie de l’hôtel. Le lendemain matin, quand je vais pour les récupérer: surprise! C’est le seul hôtel en 3 mois qui te rends le linge mouillé, à toi de le faire sécher. Cool!!! j’ai rien à me mettre, je peux même pas me doucher, les serviettes sont mouillées. Et un jour à rester à l’hôtel en slip de bain à faire sécher le tout… classe.
Autre mauvaise surprise: pour recharger mes appareils la nuit, ben en fait je peux pas, il y a une seule prise dans la chambre et elle se coupe lorsque l’on éteint les lampes, super utile… C’est aussi le seul hotel à faire payer la garde des valises en attendant le bus le dernier jour.

Après ces petits désagréments, je suis allé faire un tour vers les montagnes.
De là j’ai pu apercevoir entre les montagnes et les nuages l’Aconcagua, le plus haut sommet des Amériques (6962m)

Cette route j’allais la reprendre plus tard pour aller au Chili, mais de nuit. Si la nuit on devine les contours des montagnes, le jour j’ai pu mieux voir les paysages.

Ici le puente del inca, un pont naturel avec des anciennes thermes, maintenant abandonnées, les tremblements de terres les ont rendu dangereuses.

Ah oui au fait, t’as noté aussi? puente del inca!  En entendant le nom par le chauffeur du bus, j’ai souri. Mais pas comme au Pérou quand j’étais content de découvrir sur place l’ancien empire Inca, là non simplement comme quand on rencontre par hasard un ami dans une ville où on ne s’y attendait pas. Voilà que j’arrive à la fin de ce tour d’Amérique du sud, et je retrouve mes copains du début, les Andes et les incas!
La boucle est bouclée.

Sur la route, j’ai aussi penser aux copains en France, qui parlent de neige et de ski. Je suis allé pour la première fois à une station de ski:

Ben non il n’y a pas de neige, à Mendoza i il fait 37°C et ça frôlait même les 40°C le lendemain.

Justement un temps parfait pour aller boire un coup! Je suis donc aller visiter quelques bodegas

Là contrairement au vin que j’avais gouté à Cafayate, le vin était trés bon!

Une bonne façon de dire au revoir à l’Argentine.

Catégories : Argentine | 2 Commentaires

Propulsé par WordPress.com.